Gare de Nexon

Après une première rencontre avec Jean-Baptiste Djebarri en 2018 alors député de la 2e circonscription de la Haute-Vienne, nous rencontrons son successeur Pierre Venteau, le 14 septembre 2020.

Au cours de notre échange, il est d’abord question des avancées du Projet TramTain Limousin, mais également, des modalités d’exploitation du ferroviaire, du matériel roulant et des effets des nouvelles législations en matière de mobilité.

M. Venteau est convaincu que le rail est pertinent pour assurer les déplacements du quotidien, moyennant quelques adaptations. Il partage également le fait qu’une stratification des moyens de transport à l’échelle nationale est indispensable pour répondre aux besoins locaux au plus près des usagers.

Ce découpage reprend les trois niveaux de desserte, identifiés avec le TramTrain Limousin :

  1. Desserte nationale par pôle urbain
  2. Desserte express interville régionale
  3. Desserte fine par bassin de vie.

Auquel, il faut ajouter la 4e strate comprenant la desserte des derniers mètres-kilomètres. Celle-ci favorise une intermodalité performante, les modes doux et la voiture étant pris en compte en amont. En parallèle, il est intéressant d’étudier la pertinence du fret à chaque échelle de cette même stratification.

Dans l’optique d’élaborer un projet territorial commun, il est évoqué la perspective d’organiser une rencontre avec l’ensemble des représentants des communautés de communes du bassin de vie. Cette rencontre serait une opportunité pour continuer la réflexion amorcée par le milieu associatif et se doter d’outil pour la mettre en œuvre.

À ce titre, la loi LOM offre désormais aux ComCom la possibilité de prendre la compétence Mobilité. Cette solution, si elle est retenue, permettrait à ces dernières de se coordonner pour proposer ensemble un service mobilité performant aux services de ses habitants.

©2020 TramTrain Limousin, un projet porté par le collectif Bon Sens Paysan

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?